Récap : Gamescom 2014

Récap : Gamescom 2014

Des préparations ultra rush

À partir du moment où l’on a décidé de participer à la Gamescom, deux choix se sont présentés à nous : faire un nouveau costume pour chaque personne en un mois (chaud), ou reprendre les costumes de Skyrim et laisser Joris en civil (un peu trop facile !). Après délibération, nous avons opté pour la première solution et entamé la recherche de nos futurs modèles. Il est mine de rien assez difficile de trouver un groupe de personnages issus de la même franchise et dont les costumes peuvent être réalisés dans un laps de temps aussi court. Nous avons tout de même trouvé notre thème : Borderlands et ses chasseurs de l’arche : Mordecai (Mael), Maya (Marie) et Axton (Joris…).

Maya Borderlands
Mordecai Borderlands
Axton Borderlands

Au programme : faire trois armes, trois vestes, une cagoule, une hache, des plaques, une perruque et un tas d’autres accessoires. On savait que ça allait être super serré mais on ne pensait pas avoir autant de mal à tout boucler !

Au début on prenait quelques soirées pour bosser en mode détente, puis au fur et à mesure que l’échéance approchait on s’est rendu compte que l’on était légèrement à la bourre, et on a donc fini par une semaine entière enfermés à bosser sans arrêt (finies les fins de soirées à jouer à Borderlands 2… 🙁 ).

Au final on a tout terminé le jour d’avant, et encore… On a surtout bien pensé à emmener quelques outils indispensables (aiguilles, colle, pistolet à chaleur…) pour faire les retouches, ou au cas où l’on se rendrait compte qu’un morceau de Worbla s’est fait la malle en cours de route…

Arrivée sans encombre

WP_20140814_002

Après un voyage éprouvant pour Mael notre conducteur (qui était déjà bien crevé de ses nuits plutôt courtes), on arrive à minuit à l’hôtel de Bonn, et on se pose pour coudre les dernières lanières. On se donne ensuite rendez-vous pour le lendemain et profitons d’un sommeil bien mérité dans nos chambres bien confortables.

Le maquillage sans fin

Le lendemain, Marie s’attelle au maquillage de son bras avec de la peinture qui met du temps à sécher donc elle doit faire gaffe à ne rentrer en contact avec aucun objet. Elle crée alors une sorte de champ de force impénétrable autour d’elle.

Joris se met du gel dans les cheveux et constate à quel point il avait perdu la main. Il finit les détails de sa coupe aux ciseaux.

Mael se rend compte qu’il a oublié de fixer sa jambière à son pantalon et se félicite d’avoir pensé aux aiguilles et au fil noir.

Premier jour

On prend la voiture pour aller de Bonn à Köln et on galère bien pour y arriver mais on y arrive quand même : le complexe où se tient la Gamescom est absolument gigantesque et les parkings sont répartis sur une surface encore plus gigantesque.

Ok facile.
Ok facile.
Pas encore arrivés et déjà une photo ! :D
Pas encore arrivés et déjà une photo ! 😀

On entre par une porte au hasard et on arrive directement devant l’énorme stand de League of Legends. C’est simple, sur les six halls visitables, le stand LoL en occupait la moitié d’un. Il était composé d’un village dédié au cosplay et aux activités créatives, ce qui est plutôt bienvenu. Il est toujours agréable de voir un éditeur encourager autant sa communauté à créer du contenu original.

Le modeste stand de League of Legends.
Le modeste stand de League of Legends.

On a beaucoup tourné en rond car on n’a pas trouvé de plan (on a oublié d’en prendre à l’entrée, bravo) mais du coup, on a pu se familiariser avec l’agencement du salon. Vers 15h on a réussi à rejoindre le village cosplay, où nous avons retrouvé beaucoup d’autres cosplayers, dont certains même plutôt connus.

Pendant nos escapades, on est passé devant beaucoup de gros jeux comme Super Smash Bros 4 ou Witcher 3, qui donnaient vraiment envie de les tester, mais les panneaux « 200 minutes d’attente » qui nous accueillaient nous ont à chaque fois refroidis.

Surement la file d'attente la plus longue du salon. Mais quel jeu splendide !
Surement la file d’attente la plus longue du salon. Mais quel jeu splendide !
Le fameux stand Borderlands !
Le fameux stand Borderlands !
Douce carte VIP, que tu nous as rendu service !
Douce carte VIP, que tu nous as rendu service !

Finalement on s’est arrêtés au stand de Borderlands The Pre-Sequel pour faire la queue, parce que Borderlands quoi ! Mais au bout d’un quart d’heure, un homme qui devait être community manager ou similaire nous a repéré et a fait une photo avec nous. Il est ensuite revenu avec le Saint Graal de notre visite : le FastPass 2K ! Ce pass nous a permis de rentrer dans les files VIP de Borderlands et de Evolve, c’est-à-dire shunter près de six heures d’attente en tout !

Notre avis sur le nouveau Borderlands ? Sympa, mais aucune prise de risque. Même l’interface du jeu est identique à celle de Borderlands 2 donc rien de transcendant. Ah, si, Clap-Trap est jouable !

En bref, pour cette première journée, découverte du salon un peu entachée par toute la fatigue accumulée des derniers jours mais super surprise que de recevoir un pass spécial de la main d’un monsieur important ! Pas mal de photos également de la part des visiteurs ainsi que beaucoup de compliments. 😀

Nous avons également été surpris de voir autant de journalistes nous prendre en photo. Ça fait de la bonne pub pour nous !

Deuxième jour

Nos valeureux guerriers au repos.
Nos valeureux guerriers au repos.

Pour le deuxième jour, Mael et Marie ont ressorti leurs costumes de Skyrim et Joris s’est remis en civil. Nous nous sommes donc séparés, les cosplayers continuant leur tournée dans l’ensemble du salon et Joris cherchant des stands ou l’attente n’excède pas 30 minutes. La recherche a porté ses fruits car il a pu tester le nouveau Dungeon Keeper durant un bon moment et aussi jouer à Lara Croft and the Guardian of Light, certes un vieux titre mais qu’il n’avait jamais eu l’occasion d’essayer.

L’après-midi, nous nous sommes rejoints dans la partie rétro pour quelques niveaux sur une authentique borne de Metal Slug X, une partie de Zero Gunners 2 ainsi que deux courses en réseau à 8 joueurs sur Daytona USA.

Petite mise en scène sympa sur Daytona avec des ventilateurs pour donner l'impression de vitesse !
Petite mise en scène sympa sur Daytona avec des ventilateurs pour donner l’impression de vitesse !
La borne Metal Slug X... On aurait pu y rester tout l'après-midi.
La borne Metal Slug X… On aurait pu y rester tout l’après-midi.

Une journée plutôt tranquille donc, qui s’est terminée par un tour au stand Bethesda, où un community manager francophone nous a également fait faire une photo et offert quelques cadeaux ! Encore une fois ça fait très plaisir de voir que notre travail a du succès ! : ) .

Our French & German Community Managers better watch out! This Dovahkiin brought backup to our #ESO booth at Gamescom. pic.twitter.com/UDewYjFrdw

— Elder Scrolls Online (@TESOnline) 16 Août 2014

HALLO ?

Okay donc petite anecdote incroyable du voyage : le vol avec fuite en live.

Pokerface

On était dans une petite supérette pour chercher des vivres en prévision du retour, et là, au moment de payer, les deux gars devant nous commencent à récupérer leurs affaires très vite pendant que la caissière demande comment ils vont payer. En voyant qu’ils ne semblent pas préoccupés à payer, elle essaye de les persuader en criant « Hallo ? HALLO ? HALLO ? ». Mais en les voyant commencer à courir elle se lève de sa chaise et les suit en leur criant de revenir. Les deux gars foncent dans les portes automatiques car elles sont trop longues à s’ouvrir et perdent la moitié (voire même la totalité) de leur « butin » au passage. On est resté totalement médusés devant le spectacle jusqu’à ce qu’elle revienne visiblement tout aussi choquée que nous pour continuer sa caisse comme si de rien n’était.

Dernier jour

Tous en civil pour le dernier jour, on a décidé de tester Evolve grâce à notre pass magique, il nous a laissé une excellente impression grâce à de superbes graphismes et un gameplay très soigné. On a vraiment hâte d’y jouer plus !

Le prochain jeu que l’on voulait tester était Battlecry de Bethesda.

Ça vend pas du rêve ça ??
Ça vend pas du rêve ça ??

Il n’y avait qu’une petite heure d’attente et la cinématique vendait BEAUCOUP de rêve :D. Le format était intéressant : deux équipes de huit joueurs s’affrontaient et devaient travailler pour contrôler des zones le plus longtemps possible afin de marquer des points. Le jeu en lui-même était moins génial que toute la com’ autour mais quand même très sympathique à découvrir. Le commentaire live en allemand était incompréhensible pour nous mais ajoutait une certaine dose de « hype » à l’ensemble et rendait l’expérience très exclusive.

L'aire de jeu commenté. Les écrans sont tournés pour donner encore plus envie d'y jouer ! (et ça marche :x)
L’aire de jeu commenté. Les écrans sont tournés pour donner encore plus envie d’y jouer ! (et ça marche :x)

Nous nous sommes ensuite séparés à nouveau : Mael et Marie pour faire du shopping dans les allées serrées et encombrées des boutiques (dédicace spéciale au stand de katanas fermé par la convention pour raisons de sécurité), tandis quee Joris retourne à son temple du rétro, là où il se sent chez lui.

Après quelques heures de gaming sur Daytona (vraiment très fun ce jeu) et Smash Bros 64, Joris retrouve Mael et Marie et se fait un dernier Smash Bros Melee qu’il remporte avec une vie d’avance, pour repartir de la Gamescom en vainqueur.

Une démonstration de talent et de maîtrise.
Une démonstration de talent et de maîtrise.

Et la suite ?

C’est très simple : on prend notre temps pour faire des nouveaux costumes extra-high level afin de participer à une prochaine convention d’ici quelques mois. On compte vraiment faire du lourd donc restez sur vos gardes !

Grommash Hellscream, il était trop beau pour ne pas l'inclure dans l'article.
Grommash Hellscream, il était trop beau pour ne pas l’inclure dans l’article.
Joris
Joris

Centres d’intérêts : Jeux vidéo comme Heroes of the Storm et Super Smash Bros, collectionneur (modéré) de consoles rétro. Spécialités : Sculpture sur bois et mousse.

Commentaires (1)

    ça a l’air super classe, et votre anecdote m’a trop fait marrer ! Fallait courir à leurs trousses ! HALLO ! HALLO !

Laisser un commentaire

J'ai lu et accepte la politique de confidentialité de ce site